L’observatoire des usages du big data en quelques mots

La présente étude a pour but d’identifier les secteurs qui seront les plus touchés par le Big Data et les usages qui en découlent, comment les entreprises françaises peuvent se préparer pour cette révolution, et d’identifier de nouveaux modèles économiques permettant de transformer ces difficultés en opportunités.

L’étude se décompose en trois volets :

  • Le premier volet vise à donner une vision d’ensemble sur le sujet en présentant le contexte actuel (vue globale, définitions, évolutions et tendances du marché) et les notions clés sur le Big Data (concepts clés, offres et services des acteurs du marché).
  • Le deuxième volet, décomposé en deux parties, présente une analyse globale multi-secteurs. La première partie consiste en une classification d’un ensemble identifié de secteurs en catégories selon le degré potentiel de transformation du secteur par le Big Data (Impact, Maturité, Opportunités etc). La deuxième partie présente une analyse globale s’appuyant sur les informations recueillies pour chaque secteur dans la partie précédente. Elle détaille trois sujets : l’emploi et la formation, les cas d’usages pouvant être mis en place et enfin les recommandations générales pouvant être faites aux entreprises selon leur niveau de maturité.
  • Le troisième volet propose un examen approfondi de l’impact du Big Data sur certains secteurs. Ces secteurs ont été identifiés comme principalement concernés par le Big Data (impactés mais non préparés) et ce volet permet notamment de comprendre les impacts sur les acteurs de ces secteurs.

L’étude « Observatoire des usages du Big Data (données massives) » porte, dans un premier temps, sur l’ensemble des secteurs de l’économie française et, dans une moindre mesure, sur le Big Data en Europe et à l’étranger. Sont abordés le contexte global, les notions fondamentales, le marché et l’écosystème du Big Data. L’étude présente aussi des éléments d’information sur les différentes solutions existantes ainsi que sur la méthodologie à adopter pour mettre en place des projets de Big Data, et analyse l’impact du Big Data sur l’emploi direct et les fonctions liées dans l’entreprise.

Le rapport se concentre ensuite sur cinq secteurs cibles. Ceux-ci sont identifiés parmi les secteurs qui seront les plus impactés par le Big Data comme étant les secteurs dont les entreprises n’ont majoritairement pas encore mis en place une stratégie autour de la donnée en interne. Il s’agit donc d’un examen approfondi de ces cinq secteurs avec une analyse des problématiques les concernant et la proposition de recommandations à suivre. Cet examen détaillé, permet pour chacun de ces secteurs de comprendre la façon dont ils seront transformés, d’identifier les moyens déjà mis en œuvre et déterminer s’ils suffisent, d’évaluer les besoins en formation (initiale et continue), et de bénéficier de recommandations pour l’exploitation de la donnée et la mise en place de stratégies intégrant le Big Data.

L’« Observatoire des usages du Big Data » s’adresse principalement à trois types de parties prenantes :

  • Les responsables de la chaîne de décision au sein des entreprises ;
  • Les acteurs impactés par l’économie de la donnée (Directeur Général, Directeur des Systèmes d’Information, Directeur Marketing), capables de lancer des projets de Big Data ;
  • Leurs prestataires et partenaires, y compris les services de l’État.