Gagner en traçabilité des produits avec le Big Data

supermarket-stalls-coolers-market-food-fresh-shop

Chaque année, 30% de la production mondiale d’aliments est jetée. Ce gaspillage est le troisième pollueur mondial et représente près de 1000 milliards de dollars de perte. La start-up Biotraq propose une solution pour garantir la traçabilité des produits alimentaires, limiter le gaspillage et garantir la confiance lors de la vente.

De ce constat est née la start-up Biotraq, située dans la pépinière du marché de Rungis. L’idée des fondateurs est de guider les acteurs des marchés de produits frais pour les aider à réduire leurs pertes alimentaires.

Biotraq a utilisé des technologies Big Data pour développer sa plateforme de traçabilité des produits périssables. La start-up équipe les palettes d’objets connectés qui envoient des données en temp réel à la plateforme. Ces données sont minutieusement auscultées afin d’évaluer la santé des aliments en fonction de l’hygrométrie, la température, la durée du trajet et les chocs subis.

La solution de Biotraq permet également de réagir en temps réel face à un imprévu, un camion qui tombe en panne par exemple. Avant, l’opérateur aurait été obligé de jeter la nourriture transportée pour des raisons sanitaires. Avec la plateforme de Biotraq la santé des aliments peut être rapidement évaluée et les acteurs peuvent agir en conséquence, en détournant un autre transporteur à proximité notamment.
De plus, la plateforme identifie l’instant où la qualité des produits est altérée pour permettre aux acteurs de la distribution d’éviter de reproduire deux fois la même erreur.
Les clients achètent ainsi des produits de qualité avec une importante transparence sur leur traçabilité.

La plateforme de Biotraq est encore en phase de test. En janvier la start-up faisait partie des 16 finalistes sélectionnés par La Poste dans l’équipe de France “IoT”, pour représenter le nec plus ultra des innovations françaises sur le salon référent en la matière de high tech : le CES à Las Vegas.

Article identifié sur VoxLog [le 28/02/2017]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *