Le Comité International Olympique se sert de la technologie pour informer les futures villes d’accueil des Jeux

image article 8

Alors que les Jeux Olympiques de Rio touchent à leur fin, le Comité International Olympique (CIO) travaille déjà à préparer les futurs Jeux de Tokyo.

Durant les Jeux, le CIO a collecté des données et compilé des rapports afin de partager les connaissances acquises à Rio avec les futures villes d’accueil.

Le programme mis en place pour la première fois à Sydney en 2000 consiste en une plateforme immersive et interactive qui permet de visiter en vidéo les différents lieux de l’événement, d’avoir accès à des photos sur les compétitions et de recueillir diverses informations sur les stades, les compétitions ou les athlètes. Toutes les informations sont contextualisées par des images du site et des compétitions, ce qui en fait une plateforme accessible à tous, sans barrière de langue.

Les connaissances ainsi acquises ne seront pour l’instant accessibles qu’aux futures villes d’accueil, et non au grand public, dans le but de montrer aux cités, les challenges à relever pour accueillir les Jeux, en commençant par la construction des stades.

 

A retenir :

Les informations recueillies grâce à cette démarche proviennent de multiples sources. Ce sont à la fois des images, des données de fréquentation des stades, de trafic dans la ville ou de délai d’achèvement des travaux qui, croisées, permettront aux futures villes d’accueil de prévoir des infrastructures adaptées au nombre et aux habitudes des spectateurs.

 

[Article identifié sur TechCrunch le 21/08/2016]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *