Un film d’horreur créé grâce à l’IA et au Big Data

636055955513037869162211565_movie

Le marché du cinéma aux États-Unis comporte des enjeux financiers importants et le succès d’un film est longuement réfléchi au préalable par les producteurs qui cherchent à cibler les envies des consommateurs.

Or, depuis quelques temps, pour peser le potentiel d’un film, les équipes de production comme celles de Netflix font appel à un nouveau type d’étude de marché : l’analyse de données, qui permettent de dessiner un profil général du spectateur moyen.

C’est ce que propose Greenlight Essentials qui analyse des scénarii, en identifie les grands thèmes directeurs et, grâce à la donnée,  les compare aux thèmes prédominants qui reviennent dans les goûts des spectateurs et en prédit le succès. L’entreprise se lance désormais dans un projet inédit : créer le film d’horreur le plus terrifiant de tous les temps, Impossible Things, en le réalisant entièrement sur les techniques d’analyses de données et d’intelligence artificielle.

Pour cela, l’entreprise a entraîné son IA aux techniques de Natural Language Processing (traitement linguistique), pour analyser les différentes parties de l’intrigue qui plaisent à l’audience de manière très générale. Ensuite, ils ont façonné un environnement intuitif grâce à une interface graphique, créant ainsi, les premières pages du script.

 

[Article identifié sur Humanoides le 27/07/2016]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *