Windward, la nouvelle vigie des océans

Trafic maritime

Offrir une visibilité sur l’activité en mer, c’est l’objectif que s’est fixé cette start-up israélienne. Les données sur les trafics maritimes existent, mais elles sont massives, fragmentées et parfois altérées.

Site de Windward
Site de Windward

En agrégeant et analysant toutes les informations disponibles sur l’identité des navires, leur provenance et leur destination, Windward promet de combler le chainon manquant de la circulation des marchandises à l’échelle mondiale. A raison de 90% du commerce mondial transitant par les océans et les ports, cette solution est susceptible de servir de nombreuses causes et une diversité d’acteurs : ses fondateurs la destinent à des fins commerciales, d’optimisation logistique, ou encore dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants et d’êtres humains.

 

[Article identifié sur AGEFI le 11/02/2016]

Crédit photo: société Windward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *