Quand la donnée permet de vivre plus longtemps…

Penn Signals

Le système Penn Signals utilise les données des enregistrements cardiaques pour prédire en temps réel les risques de défaillance des patients.

L’objectif est d’identifier les cas à risque afin de leur fournir le soin le plus adapté et ainsi allonger leur espérance de vie. Pour cela, la technologie Big Data permet au système en backend de scanner continuellement les données et de remonter des résultats que le frontline ne pourrait pas exprimer. La technologie a été développée en interne, lui conférant une grande flexibilité.

Toutes les données cliniques, les historiques et celles collectées en temps réel, sont stockées dans le Penn Data Store, un système construit sur Oracle et IBM Data Stage qui intègre et transforme les données chaque nuit. Les données sortent de ce data warehouse grâce à un système fait maison nommé « Clinstream » qui transfère les éléments dans un système Big Data construit sur MongoDB. Une équipe mixte de data scientists et de développeurs travaillent de concert avec des cliniciens sur ce projet.

[Article identifié sur Information Week le 03/05/2016]

Photo issu de Penn Signals

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *