Le point commun entre drones et vin français ? Le Big Data !

Vignes

Les projets Big Data fleurissent dans de très nombreux secteurs, viticulture y compris ! En effet, le groupe viti-vinicole Bernard Magrez a investit dans un drone Novadem afin d’optimiser la qualité de ses domaines.

Site de Novadem
Site de Novadem

L’appareil, équipé d’un capteur, prend une multitude de photos, transformées par la suite en cartes par la société Exametrics. La technologie est ici un outil d’aide aux vignerons, leur permettant d’optimiser la qualité finale de leur production. Outre le secteur agricole, les drones sont en phase de développement dans d’autres domaines : ils sont aussi utilisés afin de faire respecter l’ordre, la gendarmerie nationale mettant en place le mois prochain une flotte de microdrones. Ces capteurs de nouvelle génération sont une source de données massives pour celui qui les pilote : ils collectent sons, images, prennent des mesures, sont adaptés au secteur d’activité choisi, etc. Ils suscitent néanmoins de nombreuses problématiques éthiques : il est notamment question de concurrence déloyale et de partage de données personnelles abusif.

 

[Article identifié sur Usine Digitale le 24/03/2016]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *